Balade du 1er mai

Purple tales

J’ai passé quelques jours loin des réseaux, loin du blog, loin de toute vie digitale. Ce n’était pas forcément voulu, j’ai juste été accaparée par plein de choses ! Avec le printemps qui s’est installé, le jardin fleurit et c’est magnifique, mais du coup ça demande aussi beaucoup d’entretien. La maison qui s’était mise en hibernation a subi un bon ménage de printemps (vitre, nettoyage de cave, déchetterie, etc.). Je n’ai littéralement pas arrêté ces derniers jours.

Vous savez, c’est le genre de petites choses pour lesquelles on se dit : « je le ferai plus tard ». Ce ne sont pas des choses énormes à faire, mais qui appellent la procrastination. Et puis un jour on se réveille et on se dit « il faudrait quand même que je me bouge ». Du coup on commence à ranger, à dépoussiérer, à mettre de l’ordre, et une action en amenant à une autre, il faut 5 jours pour tout faire.

Il y a eu (beaucoup) des tâches ingrates donc pendant cette digital detox, mais il y a aussi eu des magnifiques moments, comme les balades en duo avec mon petit cheval d’amour.

Pour le contexte, il est monté ou en bitless ou en side-pull, c’est-à-dire qu’il n’a pas de fer dans la bouche (pas de mors). De plus, il n’a pas non plus de fers aux pieds, il est pieds nus depuis maintenant 5 ans et il est paré tous les 3 mois environ. Toute aide artificielle est décorative, en général la cravache sert à tuer les frelons et autres insectes insistants (qui attaquent !). Nous travaillons uniquement à la voix et en rênes longues depuis son plus jeune âge.

C’est toujours un plaisir d’évoluer avec mon bouchon, aussi bien en tant que cavalière sur lui à cheval qu’en tant que partenaire à pieds à ses côtés. J’apprends de lui tous les jours : avoir un cheval est une véritable leçon de vie. Quand je suis avec lui j’oublie, je pense juste à profiter, j’observe la nature, nous parlons, j’apprends de lui courage, respect et écoute.

Nous avons passé notre 1er mai et son lendemain en forêt et dans les champs, pendant deux balades de 2h chacune sous le signe du calme, de la symbiose, de la détente, du fun, de la rigolade, du BONHEUR.

Avez-vous une grande passion ? Quel est votre déclencheur de bonheur ? 🙂

 Crédits : une, portfolio

Signature Purple tales

We also recommend

4 Comments

  • Reply
    Élodie
    05/05/2017 at 09:32

    Quelle jolie balade ! J’avoue que j’aurais un peu peur de faire une balade à cheval, non que j’ai peur d’eux mais j’ai un peu le vertige donc je préfère rester au sol 😛

    Moi aussi il faut que je m’y mette à ce grand nettoyage de printemps, tri du dressing, etc. Et je dois commencer le jardin ce week-end normalement ! J’avais un peu repoussé avec les vacances (et la flemme post vacances, il faut l’avouer ^_^)

    Bonne journée à toi xxx

    • Reply
      Céline
      07/05/2017 at 16:56

      Oui, c’étaient deux jolies promenades bien sympathiques ! 🙂 Ahhh le nettoyage de printemps, ô joie -et surtout ô désespoir ! C’est une horreur, je ne sais pas si tu es dans le même cas, mais perso quand je commence je ne m’arrête plus et ça peut durer des jours ^^ Bon courage alors ! 🙂

  • Reply
    Lisa
    06/05/2017 at 10:28

    Il est juste beaucoup trop mignon ! Étant passionnée d’équitation, j’ai adoré ton article !! Ça me manque beaucoup..

    Des bisous, Lisa

    • Reply
      Céline
      07/05/2017 at 17:08

      Merci pour ton gentil petit mot Lisa ! 🙂 Oui, il est mignon (et il le sait 😀 ). J’espère que tu auras l’occasion de rapidement reprendre l’équitation et faire des jolies balades ! A très vite 😉

    Leave a Reply